Logo Saint-Gervais
Retour

Vœux du Maire 2018 – Reportage WebTV

separateur
Jean-Marc Peillex, Maire et Conseiller Départemental du Mont-Blanc, Vice-Président du Conseil départemental de Haute-Savoie

Saint-Gervais, Samedi 6 janvier 2018, Espace Mont-Blanc

« Voilà déjà un an de plus de passé et comme chacun de vous je me dis que tout va très vite. Les jours, les mois, les années s’écoulent plus vite qu’on le voudrait.
Avec cette rapidité se conjugue l’exigence du plus grand nombre de toujours avoir de la nouveauté, mais aussi celle du refus de la contrainte ou du changement de nos habitudes.
C’est dans ce cadre que tous les jours vos dirigeants, nos dirigeants, doivent gérer et imaginer l’avenir.
Si vous additionnez à cela, les rancœurs, les pressions, les intérêts personnels de quelques-uns, les peaux de banane d’autres, il faut effectivement avoir de la conviction et du dévouement pour arriver à améliorer la vie au quotidien et à s’engager sur le chemin de l’avenir.
Comme chaque année, je voudrais vous dire combien je suis fier de diriger mon équipe municipale qui a su prendre les meilleures décisions possibles pour poursuivre le renouveau de notre Commune.
Combien également je suis chaque jour épaté par le professionnalisme du personnel communal qui au quotidien, réalise avec compétence toutes les tâches demandées, même les plus exigeantes. Leur travail passe trop souvent inaperçu et parait même banal pour beaucoup, sans compter les quelques-uns qui ne se satisfont que de critiques, ceux-là en vivent, c’est leur fonds de commerce.
Regardons simplement comment nos villages sont propres, bien déneigés, bien fleuris, pensons à la rapidité d’intervention du personnel du service de l’eau pour réparer une fuite sur un réseau. Seuls ces résultats comptent et ils sont atteints au quotidien. Alors même si quelques critiques ou remarques acides viennent de temps en temps les gâcher injustement, il ne nous faut garder en mémoire que la reconnaissance et le remerciement du plus grand nombre.
Si le temps passe vite, nous avons su quand même en profiter car il aura permis à notre équipe municipale qui préside aux destinées de la Commune depuis 2001, et dont les cheveux de quelques-uns ont blanchi depuis, d’offrir aux habitants permanents de nos bourgs du Fayet, de Saint-Gervais, de Saint-Nicolas de Véroce, aux résidents secondaires et à nos hôtes de passage, des équipements de qualité qui améliorent la vie au quotidien et mieux, qui créent de la vie.
Ils font aujourd’hui partie de notre quotidien à tel point que beaucoup n’imaginent plus comment c’était avant ou comment on a pu s’en passer si longtemps….. le pont de contournement, la nouvelle piscine, l’école Marie Paradis et la patinoire rénovées, les églises de Saint-Nicolas et de Saint-Gervais restaurées, le musée d’art sacré, la maison forte de Haute-Tour, sans parler des centres-bourgs du Fayet et de Saint-Gervais qui ont retrouvé toute leur attractivité.
Nos domaines skiables ont aussi connu une évolution notoire, la dernière réalisation du télésiège de l’épaule est venue complétée avec bonheur la liste des investissements structurants du domaine du Bettex, Mont d’Arbois, Mont Joux et Mont Joly, après ceux du Mont-Joux, des Monts-Rossets, de la Croix du Christ et de la Croix. Additionnée aux travaux de pistes et à ceux du réseau d’enneigement, au savoir-faire des équipes de damage de notre concessionnaire, ils font de notre domaine skiable, un domaine envié.
Aujourd’hui les skieurs apprécient de pouvoir redescendre depuis le Mont-Joux jusqu’au pied de la télécabine. Saint-Gervais grâce à ce réseau d’enneigement est redevenue une station de ski à part entière.
L’année 2018 verra la création d’une nouvelle réserve d’eau à Joux qui complètera le stock nécessaire et apportera une garantie supplémentaire pour l’enneigement de notre vaste domaine skiable.
2017 se termine avec de belles réalisations. L’une des plus marquantes aura été l’écrin neuf dans la plaine des pratz et en pleine nature des « Petits Eterlous » qui accueille désormais toutes les activités de la petite-enfance, gérées par le groupe Babilou dans le cadre d’une délégation de service public.
L’établissement thermal a commencé sa mutation et sa restauration sous la baguette de l’Oréal, nouvel actionnaire de la société des thermes, également délégataire de la Commune. Un nouvel établissement et un parcours de bains agrandi sera offert à tous les passionnés de bienêtre dès la fin du printemps.
Parallèlement la gamme des produits cosmétiques « Saint-Gervais mont-blanc » bénéficiera d’un tremplin extraordinaire et connaitra une lisibilité dans le monde entier grâce à la puissance du groupe L’Oréal. Une chance pour notre Commune et pour sa pérennité.
Le nouvel hôtel de 75 chambres à proximité de la gare du TMB, dont la livraison est attendue pour Noël prochain, sera exploité sous l’enseigne prestigieuse MGallery by Sofitel et permettra de diversifier la capacité d’accueil touristique. En écho, un nouvel hôtel de grande qualité à Saint-Nicolas de Véroce résoudra en partie le déficit en lits d’accueil de ce village.
Ces investissements récompensent bien évidemment la politique de la Commune mais sont aussi la marque que désormais Saint-Gervais est non seulement reconnue comme une grande station française et mondiale mais également comme une commune en devenir.
Pour le bonheur de tous, l’offre de restauration se développe d’année en année et permet de satisfaire toutes les plaisirs gastronomiques, que ce soit sur le domaine skiable l’hiver, dans les alpages l’été ou dans les bourgs de la commune.
Les commerces assurent une animation essentielle à la vie des habitants et des touristes. Face à la concurrence des grandes surfaces de la plaine et à l’e-commerce, leurs activités ont parfois du mal à exister. Il est de notre responsabilité, si nous ne voulons pas que demain les centres des villages ne deviennent déserts, de les épauler en leur assurant de nos achats toute l’année.
2018 sera comme les années précédents une année riche en petits et en grands travaux. La MJC fera l’objet d’une réhabilitation importante conciliée à des travaux indispensables d’économie d’énergie, le pont du diable sera doté de nouveaux trottoirs respectant les normes pour les personnes à mobilité réduite, doté d’un éclairage identique à celui du nouveau pont.
Après la réhabilitation de l’aire de jeux d’enfants de Saint-Gervais en 2017 sur le thème du TMB et de la montagne, ce sera au tour de celle du parc thermal du Fayet d’être complètement repensée en 2018 sur un thème en lien avec l’eau et le parc thermal. Ces travaux seront accompagnés par la réfection du parcours aventure par la compagnie des guides mais aussi par un projet communal de via ferrata dans les gorges du Bonnant.
Le Fayet complètera sa toilette de printemps au travers de la restructuration complète du jardin public situé à côté du bureau d’état civil, dans l’angle de l’avenue de Genève et de la rue de la poste, avec des matériaux et des plantations de même nature que ceux qui ont été utilisés pour le jardin public de l’église de Saint-Gervais.
Le centre sportif de Saint-Gervais sera aussi l’objet de toutes les attentions avec la construction de deux nouveaux tennis, en remplacement de ceux situés en face de l’hôtel Val Joly qui eux laisseront la place à un parking d’une quarantaine de places. Un pumptrack complètera ces équipements pour le plus grand bonheur des jeunes.
Saint-Gervais ne sera pas en reste pour les évènements artistiques et l’art contemporain. La fête des lumières a émerveillé, pour la deuxième fois, petits et grands. Les grandes manifestations habituelles, dont la prochaine sera en mars le festival Mont-Blanc d’humour, s’étofferont cet été par une exposition des sculptures de Denis Monfleur, réputé pour ses sculptures qu’il taille directement dans la pierre, tant au parc thermal que dans le bourg de Saint-Gervais et au musée d’art sacré de Saint-Nicolas de Véroce. L’une d’elle, appartenant à la collection de la famille Courcol, a été installée dans le jardin de la Maison forte de Haute-Tour.
Après la transformation épatante et étonnante du parking couvert en un musée ouvert à tous, ce seront les murs intérieurs de la piscine qui s’orneront de tableaux qui seront réalisés par plusieurs des artistes de 2KM3.
2018 sera également une année importante pour l’exploitation des remontées mécaniques. Du côté du TMB, équipement qui appartient au Conseil départemental auquel on doit le financement total de la réfection des 12 kms de voies pour plus de 20.000.000 €, travaux qui devraient s’achever cette année, ce sera une page qui se tourne puisque la concession actuelle de la compagnie du mont-blanc s’achèvera le 31 décembre 2018.
Ce sera donc dans le cadre d’un nouveau contrat de concession que le nouveau concessionnaire, même si la compagnie du mont-blanc devait se succéder à elle-même, aura la charge d’appliquer les décisions prises par le Conseil départemental, en particulier le prolongement de la ligne actuelle jusqu’au nouveau refuge du nid d’aigle et l’achat de deux ou trois nouvelles motrices pour permettre d’accroitre l’activité de ce magnifique train tant sur le plan touristique que comme moyen de transport propre et rapide entre les bourgs de Saint-Gervais et du Fayet.
Sur les pentes du Bettex, Mont d’Arbois, Mont-Joux, Mont-Joly, 2018 verra le Conseil municipal faire le choix du nouveau concessionnaire qui exploitera ce domaine skiable et qui réalisera les investissements pour les deux prochaines décennies à partir du 1er juillet 2019.
Il me reste à vous parler du Mont-Blanc, ce sommet qui veille sur notre vallée et sur lequel nous avons le devoir de veiller. Depuis de nombreuses années, vous savez que j’ai à cœur de ne pas sacrifier ce magnifique et symbolique sommet sur l’hôtel de l’appât du gain ou de l’irrespect de quelques-uns qui brandissent comme excuse l’étendard de la liberté.
Cet été fut terriblement meurtrier et je dois vous dire ma stupéfaction face à la réaction de Pierre Lambert, Préfet de Haute-Savoie, qui au travers de ses déclarations a laissé penser que la mort faisait partie du risque, mais aussi à la lecture de celles faites par Jacques Dallest, Procureur général de Grenoble, qui se dit être « un opposant acharné à l’idée d’une pénalisation de la montagne », allant même jusqu’à déclarer « cela fait partie du métier de secouriste que de s’exposer ».
Je ne peux accepter un tel mépris de la vie humaine et je continuerai à me battre, quel qu’en soit le prix, contre ces philosophies barbares.
L’heure est venue maintenant de vous présenter mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année, à vous toutes et tous, habitants de notre Commune, résidents secondaires, touristes de passage qui êtes venus ce soir et aussi bien évidemment à tous ceux qui se sont joints à nous, les membres de mon équipe municipale toujours au service de l’intérêt général, les élus des Communes voisines, les représentants des institutions civiles et militaires de notre pays, les sapeurs-pompiers.
L’engagement public qui est le vôtre Mesdames et Messieurs les élus, quelles que soient vos fonctions, doit être salué mais surtout respecté car être élu c’est avant tout s’engager à donner de son temps et de soi pour les autres, mais c’est aussi vouloir travailler avec pour seul objectif l’intérêt général.
Ceux qui visent d’autres desseins, qui utilisent leurs mandats à des fins personnelles ou qui cultivent jalousies, rancœurs ne sont pas dignes d’être des représentants de la population. La démocratie c’est avoir le droit de s’exprimer et d’être respecté, ce n’est pas le droit d’une minorité d’imposer par tous moyens ses idées et ses envies.
Cette cérémonie des vœux ne faillira pas à la tradition et, comme depuis plus de 15 ans, elle est l’occasion d’aider une association pour lui permettre de mener à bien son projet. Cette année c’est au profit des écoles que vous allez vous mobiliser dans le cadre de leurs projets de classes transplantées.
Soyez généreux.
En attendant je vous souhaite de passer une belle soirée en vous régalant du spectacle de l’orchestre UFO, mais aussi de bien vivre ici à Saint-Gervais, au Fayet, à Saint-Nicolas tout au long de cette année 2018.
Bonne année à toutes et à tous. »

Jean-Marc Peillex,
Maire et Conseiller Départemental du Mont-Blanc,
Vice-Président du Conseil départemental de Haute-Savoie