Logo Saint-Gervais
Retour

VISITE D’EMMANUEL MACRON A SAINT-GERVAIS : UNE AVANCÉE HISTORIQUE POUR LE MONT-BLANC ET L’ENVIRONNEMENT

separateur

Ce jeudi 13 février 2020, le Président de la République a annoncé la création d’une aire protégée autour du Mont-Blanc

C’est avec un immense honneur que le Maire de Saint-Gervais a accueilli le Président de la République sur sa commune. Emmanuel Macron a entendu les demandes du Maire de Saint-Gervais et a annoncé des mesures pour protéger le Mont-blanc et lutter contre la pollution au Pays du Mont-Blanc.

Un accueil chaleureux réservé par la population
Le Président de la République est arrivé vers 14h aux pieds du Bettex où le Maire de Saint-Gervais l’a accueilli chaleureusement. Le Président de la République a salué personnellement les habitants et vacanciers venu l’accueillir et a pris le temps de discuter avec eux.

Le Président de la République au sommet du Bettex
Emmanuel Macron a ensuite pris la télécabine pour arriver au sommet du Bettex pour un bain de foule sous la neige. Il a déjeuné dans un restaurant d’altitude où un piolet gravé à son nom lui a été offert, avant de redescendre au village pour une conférence de presse.

Le Mont-Blanc devient une « aire protégée », une victoire pour le Maire de Saint Gervais
C’est à 17h qu’a eu lieu la conférence de presse dans l’espace Mont-Blanc.
Ce jeudi 13 février, une étape a été franchie : le Président de la République, alerté par le Maire de Saint-Gervais et donc conscient de la fragilisation de l’écosystème du massif du Mont-Blanc due à la surfréquentation du sommet de 4808 mètres, a annoncé la création d’une aire protégée autour du Mont-Blanc. Cet arrêté de protection d’habitat naturel a pour objectif de réglementer l’accès au Mont Blanc pour le protéger et pour valoriser les usages et bonnes pratiques souhaités. Le but n’est pas d’interdire l’accès au Mont-Blanc mais de légiférer afin que son ascension se fasse de manière raisonnée et dans le respect de la nature. C’est une « avancée historique pour le Mont-Blanc » a déclaré le Président de la République.
Pour le Maire de Saint-Gervais, c’est une bataille de remportée dans sa lutte pour faire respecter le Mont-Blanc et l’aboutissement d’un travail de fond mené depuis près de 20 ans pour faire stopper les incivilités et dérives perpétuées par certains candidats à son ascension.
Le Maire de Saint-Gervais reste mobilisé et suivra de près l’application de cet arrêté qui sera effectif d’ici la fin de l’année après une concertation et une enquête publique. Des arrêtés provisoires seront pris dès cet été en ce sens.
Le Président de la République a salué le travail des membres du gouvernement et notamment d’Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État auprès de la Ministre de la Transition écologique et solidaire ainsi que de tous les acteurs de la montagne engagés pour protéger le Mont-Blanc : les Elus, les associations, le PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne), la FFCAM (Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne), l’ensemble des guides et les usagers et gestionnaires du Mont-Blanc.


Des mesures pour lutter contre la pollution dans la Vallée de l’Arve
La topologie de la vallée entraîne un phénomène d’inversion des températures fréquent en hiver qui empêche les particules polluantes de s’évacuer rapidement, impactant directement la qualité de l’air. Ce problème de santé publique a été maintes fois soulevé par le Maire de Saint-Gervais. C’est donc à Saint Gervais que le Président de la République a choisi d’annoncer quatre mesures pour lutter contre la pollution atmosphérique :
– L’interdiction de circulation des poids lourds Euro 3 et 4 dans la Vallée et sous le tunnel du Mont-Blanc ;
– L’intensification du changement des vieilles chaudières à bois polluantes par des poêles propres en accompagnant et en renforçant les dispositifs actuels ;
– L’accélération du changement des voitures les plus émettrices de particules polluantes ;
– Le développement du transport ferroviaire avec l’extension du Léman express jusque Saint Gervais avec un budget de 160 millions d’euros. Des discussions sont également en cours avec l’Italie pour le développement d’une autoroute ferroviaire.

Accueil républicain d’Emmanuel Macron à la Mairie de Saint-Gervais
Après un bain de foule dans les rues de Saint-Gervais, la visite du Président de la République s’est clôturée à la Mairie où il s’est entretenu avec le Maire de Saint-Gervais dans son bureau avant de se rendre en salle consulaire pour rencontrer les élus municipaux et les membres du Conseil des enfants et du Conseil des sages.
Le Maire de Saint-Gervais a remercié le Président de la République pour sa venue et pour son investissement réel et concret dans le Dossier Mont Blanc. Il lui a exprimé tout son respect par ces mots « Vous avez prouvé que vous êtes un Chef ». Il a également salué « l’Homme de goût, de culture et de bons mots » et a annoncé s’attaquer désormais à un nouveau défi : la pollution.
Le Président a également exprimé avec sincérité son respect au Maire de Saint-Gervais : « J’ai appris à vous connaître et je dois dire que j’aime beaucoup ça ! Vous ne tombez jamais dans la facilité. Vous faites ce que vous dites et c’est une grande qualité ». Il a salué la détermination du Maire, le cœur qu’il met à l’ouvrage et son travail en faveur de l’intérêt général.
C’est avec plaisir que le Président de la République s’est vu offrir des cadeaux locaux : skis en bois de Tardy, produits des Thermes de Saint-Gervais et une bouteille de Gin de la Distillerie Saint Gervais. Il a enfin pu déguster des spécialités culinaires préparées par les producteurs locaux de la Ferme de Cupelin, du Rond de Carotte et du Sérac.

Livre d’or et bain de foule
La foule était encore nombreuse pour saluer une dernière fois le Président qui a signé le livre d’or sur le perron de l’Hôtel de ville. Il a pu partager un dernier moment très convivial avec les saint-gervolains présents, ravis de lui serrer la main et de prendre des photos.