Logo Saint-Gervais
Retour

DES REINES AU PARC THERMAL

separateur

Deux vaches d’Hérens sculptées dans le bois du séquoia géant abattu en 2018 ont pris temporairement la place de l’arbre.

En raison de son très mauvais état sanitaire et des risques de chute aux conséquences dangereuses, la Commune de Saint-Gervais a été contrainte d’abattre l’un des séquoias géants du parc thermal en 2018. En effet, âgé de 120 ans, ce conifère endémique de la Sierra Nevada en Californie, probablement infectée par des champignons microscopiques, risquait de tomber.
C’est Kevin CHUROUX, élagueur professionnel qui voue une véritable passion aux arbres, qui avait procédé à l’abattage. Egalement artiste-sculpteur, il avait demandé à récupérer le bois de l’arbre pour réaliser une œuvre. C’est ainsi qu’est née cette sculpture représentant le combat de deux vaches de la race d’Hérens. Afin de rendre hommage à ce si bel arbre, Kevin CHUROUX a proposé à Jean-Marc PEILLEX d’exposer son œuvre devant la souche au parc thermal. C’est la semaine dernière que la sculpture d’envergure est arrivée à sa place. Elle sera visible jusqu’au mois de septembre avant de reprendre la route pour trôner lors des véritables combats des reines organisés dans la vallée.